tout va bien aller

(Merveilleuse photo : Brandon Woelfel)

31 décembre.

On sort des conneries du genre new year, new me et on se fait des listes de résolutions bidons pour nourrir l’espoir naïf qu’on a tous en dedans de changer ben des affaires dans nos vies. On pop le champagne, on se garroche des promesses en l’air pis on se dit que tout va bien aller. Mais c’est rien que de la poudre aux yeux tout ça. On veut tellement croire qu’on a le potentiel de devenir de meilleures personnes, d’accomplir des trucs fous et de peut-être faire une différence dans le monde, mais on a jamais vraiment la volonté nécessaire pour le faire. Pis le premier janvier, on est une maudite grosse gang d’imbéciles à désirer les mêmes choses en même temps, alors c’est le moment parfait pour se remettre à cultiver ces illusions-là. Pour une fois, on a tous le droit de faire semblant et de se dire que tout va bien aller.
On passe notre vie à attendre le moment parfait, alors qu’en vérité y’a pas de bon ou de mauvais moment pour entreprendre quoi que ce soit. Ça fait que pour l’année 2017, j’te souhaite pas bonheur, paix, santé et prospérité parce que eh boy que ça vient pas du cœur ça. J’te souhaite plutôt de pus jamais attendre au premier janvier.

J’te souhaite de pus jamais attendre au premier janvier pour laisser savoir à la personne qui te fait feeler tout croche à l’intérieur que tu l’aimes d’amour. Garde pas ça en dedans par peur de te faire répondre pas moi. Fais un fou de toi pis va le crier sur les toits si c’est ça qu’il faut pour que ça sorte enfin.

J’te souhaite de pus jamais attendre au premier janvier pour te décider à faire attention à toi. Prends donc le temps maintenant et tout l’temps de respirer, de te regarder dans le miroir pis de te dire Maudit que je t’aime pis maudit que t’es belle.

J’te souhaite de pus t’en faire pis de te réveiller tous les matins avec le coeur léger. J’te souhaite de souvent t’arrêter au bord de la route pour admirer les couchers de soleil. J’te souhaite de rire à en pleurer. J’te souhaite de partir à l’aventure, de te perdre souvent et de faire des détours plutôt que de prendre des raccourcis. J’te souhaite d’apprécier les p’tites niaiseries de la vie, les becs sucré-salé, les douleurs agréables, les sourires gênés, les compliments gratuits, les soirées pluvieuses, les dates ratées, les silences confortables, l’odeur du gazon fraîchement coupé, la chaleur humaine.

J’te souhaite de faire confiance à l’univers.

Pis les choses qui viennent te chercher jusque dans le chest, j’te souhaite de pus jamais les laisser partir. Sous aucun prétexte.

Ah pis, tout va bien aller.

 

Écrit par @lestoutespetiteschoses

Publicités

Un commentaire Ajouter un commentaire

  1. un plasteur sur mon p’tit coeur 💓

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s